72. Liberté 6

Une mite s'effondre
Une mite s’effondre

À la suite des articles 64, 68, 69, 70, 71.
Sainte Thérèse d’Avila (T) et le marquis de Sade (S) débattent de la liberté, sur le plateau d’Apostrophe, en présence de Bernard Pivot (BP).

BP – Hum… Êtes-vous si libre que vous le prétendez Mr le marquis ?

S – « l’esprit le plus libre qui ait encore jamais existé », ça n’est pas moi qui le dit, mais Guillaume Apolinaire, vous semblez cependant en douter…

BP – C’est que vous avez dit de vous-même, il y a quelques instants à peine, que vous étiez « athée jusqu’au fanatisme ». L’idée que l’on puisse être libre et fanatique en même temps me semble contradictoire. On n’a la liberté d’être fanatique, certes, mais un fanatique est prisonnier de ses certitudes, il ne parvient pas à s’en libérer, il n’est pas libre. Vous répondez bien, je trouve, à la définition que donne Winston Churchill du fanatique, « Un fanatique est quelqu’un qui ne veut pas changer d’avis et qui ne veut pas changer de sujet. »

S – C’est une remarque intéressante, Mr Pivot. Il est vrai que mon œuvre littéraire est fortement empreinte d’athéisme. On peu penser, en effet, si on les survole, que je n’ai pas fais grand chose d’autre finalement, dans mes écris, que de m’évertuer à attaquer Dieu, que de blasphémer, que de m’obstiner à prouver son inexistence, que d’associer obscurantisme et assujetissement à la croyance religieuse, mais si on s’y attarde, si on y regarde de plus près, on y trouvera des passages qui prouvent que ma pensée n’était pas centrée uniquement sur ce thème et qui plus est, pas si radicale que ça…

BP – Je vous en pris Mr le Marquis, précisez, tout cela est fort intéressant !

S – Et bien, par exemple, pour ce qui est du radicalisme, dans mon livre « Les crimes de l’amour », j’ai écrit ceci; « Élaguons, mais n’anéantissons pas tout, parce qu’il y a dans la nature des choses très singulières et que nous ne devinerons jamais. »

BP – Effectivement, c’est confondant ! J’ai du mal à penser que c’est vous qui avez écrit ça, un mythe s’effondre !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s