95. Sonnet

image

Je me suis décidé à écrire un sonnet
Pour me rendre compte de la difficulté
Qu’il y a à composer un poème fait
De quatorze vers de douze pieds, appairés

À peine le premier quatrain achevé et
Je commence sérieusement à questionner
Le bien fondé de mener à terme ce projet
Je sens peu à peu ma volonté s’estomper

Mais, mine de rien, le premier tercet débute
L’espoir renaît, je ne suis plus très loin du but
De nouveau, je sors les rames, à court de rimes

Ah ! Qu’il faut du courage pour un tel ouvrage
Pourtant on en écrit depuis le moyen-âge
Parce que le sonnet sonne, sans carte SIM…

Publicités

3 réflexions sur “95. Sonnet

  1. Bref, Tu fais de L’O.L.I.P.O Vincent,
    Ecrire sous la contrainte, Est-ce vraiment bien nécessaire? Je préfère le vers libre !
    Bref, c’est comme tu veux ! , ….
    Sur ce, je te laisse, et te souhaite un très beau weekend !
    Ouais ! Moi aussi, je vais reprendre les Rames ! , …;
    Salut à toi, et « Bon Courage  » ! (un gabier de La Recouvrance m’ a dit qu’il n’y en avait pas de « Mauvais  » ! , ….!! )
    A Te Lire, ….
    Bien cordialement,

    Jean-Pierre.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s