143. Fraternité

Je suis allé rendre hommage aux victimes des récentes tueries, hier. J’étais dans le cortège des manifestants quand j’ai rencontré une personne dont j’ai eu de la peine à me souvenir en la voyant arriver vers moi avec un grand sourire, ne l’ayant côtoyé que rarement, chez des amis communs, il y a plusieurs mois. Nous avons marché ensemble, sous la pluie, en évoquant ce que Charlie Hebdo était pour nous, nous avons parlé librement de liberté. Quand nos chemins se sont séparés nous nous sommes salués très chaleureusement, comme deux vieux amis. L’attention nouvelle que nous nous portons tous, au cour de ces rassemblements pour leur mémoire est le plus bel hommage que nous puissions leur rendre. Se battre pour la liberté, c’est se battre pour la fraternité.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s