158. Charlie mamie

JE SUIS

MARGUERITE PORETE

Écrivaine, qui malgré l’emprisonnement et la menace de mort, a refusé de renier ses livres dans lesquels elle exprimait sa vision de Dieu. Elle fut brûlée vive, avec son ouvrage, le premier juin 1310, par des extrémistes chrétiens. Elle ne s’est pas rendue au procès qui la condamna au bûcher car elle se considérait être une « âme libre qui ne répond à nul si elle ne le veut ».

Publicités

Une réflexion sur “158. Charlie mamie

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s