273. Tuer le temps

index
Je nage dans son regard bleu azur
Comme dans un océan de douceur
Quand elle se love contre mon cœur
Plus de passé, de présent, de futur

J’espère qu’également ce sonnet
Délestera de l’heure son lecteur
Le temps est l’adversaire du bonheur
Chacun aspire à l’immortalité

Des prophètes, il y en a en pagaille
Certains prônant la mort à leurs ouailles
Ils sont écoutés, malheureusement!

Croire à l’éternité dans l’au-delà
Est fort hasardeux, je m’en remets à
L’amour et à l’art pour tuer le temps

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s