308. Se faire la belle

image

Une montgolfière survole un lac gelé
Sous les pieds des passagers la glace scintille
Au dessus d’eux, des oiseaux volent en escadrille
Au loin, une myriade de monts enneigées

Pour les aérostiers, le temps s’est arrêté
Comme lorsqu’on regarde une jolie fille
Et que l’on s’appercoit que ses pupilles brillent
De désir que l’on s’approche pour l’embrasser

Tout est paisible, aucun nuage à l’horizon
Le ballon file dans la bonne direction
En me fondant dans ses yeux, j’avance vers elle

Un sourire, je prends sa main, j’en baise le creux
L’enveloppe d’air chaud s’élève dans les cieux
La nuit venue, de même, je me fait la belle

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s