321. Rêverie

image

Au milieu de l’été, allongé dans un près
Un jeune homme regarde passer les nuages
En mâchonnant la tige d’une fleur sauvage
Le temps est lourd, à l’inverse de ses pensées;

Une jeune fille à vélo vient à crever
Sur le passage qui jouxte le pâturage
Réparant son pneu, elle souille son corsage
À la rivière l’ôte pour le nettoyer

Le garçon contemple son corps à moitié nu
La belle se rends compte qu’elle est par lui vue
Pas farouche, elle l’encourage à la rejoindre

Elle le dévêt et l’invite à faire des brasses
Puis frémissante de désir elle l’embrasse
Finie la rêverie, la pluie commence à poindre

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s