336. Une faveur de la nature (2)

image
Ernest Pignon-Ernest, Extases

L’amour véritable
Est désintéressement
Abandon de soi

C’est une faveur pour ceux
Qui n’en n’attendent pas

Publicités

3 réflexions sur “336. Une faveur de la nature (2)

  1. Salut Vincent !
    un coucou d’un jeune prof des écoles qui adore Ernest Pignon-Ernest, et qui lit toujours tes rimes !
    as-tu vu les dessins que Pignon-Ernest avait affichés à Naples ? c’est un régal pour les yeux

    Continue à écrie !!!

    Yann

    J'aime

  2. Salut Yann,
    Je vais allez voir pour Ernest*2 Pichon à Naples, j’aime ce qu’il a fait avec Rimbaud et avec les mystiques. Merci pour les encouragements en ce qui concerne l’é crie ture, mais c’est une des très rares activités pour laquelle je n’en ai pas besoin, je voudrais m’arrêter que je n’y arriverais pas, de ne pas avoir commencé ça a mal tourné et quand le travail m’impose de l’abandonner, ça n’est pas sans peine, c’est plus fort que moi. Toujours agréablement surpris que tu me lises! Je crois comprendre que ton nouveau job te plais, j’en suis ravi, pour toi et pour tes élèves. Bises à tous.
    Vincent

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s