362. Barbara

image

Je me souviens, elle s’appelait Barbara,
Nous étions camarades à l’école primaire,
Tout au fond de la classe j’étais en galère ;
Les mathématiques c’était du charabia.

L’orthographe et la grammaire n’en parlons pas !
Il n’y a qu’en sport que je me tirais d’affaire.
L’instit me foutait des coups de pieds au derrière
J’étais devenu aux yeux des autres un paria.

Sauf pour elle qui était la meilleure élève,
Un jour il m’a giflé car j’étais dans mes rêves,
C’était si violent que j’en suis resté groggy.

De la craie recouvrait ma joue jusqu’à l’oreille,
Ça faisait le bruit d’un bourdonnement d’abeille,
Quand j’ai repris mes esprits, elle m’a souri.

Illustration, Albert Anker, 1865

Publicités

8 réflexions sur “362. Barbara

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s