378. Enfants de la Patrick Bruel

Lundi dernier, alors que j’étais au travail (Pour ceux qui ne le sauraient pas, je m’occupe d’enfants handicapés mentaux), avec une collègue nous revenions, en véhicule, d’une sortie. Je lui déclare, dubitatif, en parlant des enfants qui étaient à l’arrière et qui allaient participer à la minute de silence en hommage aux victimes des attentats du vendredi 13 Novembre;

– Je ne sais pas ce qu’ils vont en comprendre ?

J’étais encore plus sceptique quelques secondes plus tard après avoir ouvert la porte du minibus pour les faire sortir. Prenant la posture (Garde-à-vous et salut militaire) et le ton d’un adjudant-chef de l’armée de terre (Je vous rassure, ils sont habitués à ce que je face le pitre), je leur enjoins;

– Allez! Sortez! Enfants de la patrie!

Sur ce une gamine me questionne d’une petite voix;

– De la Patrick Bruel ?

Publicités

8 réflexions sur “378. Enfants de la Patrick Bruel

    1. Non, c’est le contraire, ils me soutiennent moralement, l’attention que je leur porte, ils me la rendent au centuple. De grands moments de bonheur, des leçons de vie. Des moments de grande peine aussi, voir les articles sur Emma, mais la peine est le pendant de l’amour. Je me sens chanceux de faire ce métier et comme j’aime partager mes coups de coeurs poétiques j’aimerais faire partager certains moments que je passe avec eux. Je l’ai fais d’ailleurs par écrit parfois, ici, voir aussi par exemple « Un tramway nommé désir ». J’ai trouvé cette phrase la semaine dernière,

      « Notre véritable faim est d’aimer, de nous laisser choir dans l’abîme de Dieu ».
      Hadewijch d’Anvers

      Emma, cette petite fille très gravement handicapé dont je parle ici

      https://misquette.wordpress.com/2015/01/23/158-vivante/

      m’a fait comprendre ça.

      J'aime

      1. Au départ, j’ai mis chanceux et par crainte d’être mal comprise ai changé pour courageux… 😦
        Merci Vincent de m’avoir si gentiment répondu, vais suivre le lien.
        PS Le français, n’est pas ma langue maternelle, d’où mes incohérences et la bonne excuse 😀 Mais je l’adore !
        PPS Tu ne dois pas répondre à chaque fois, je me balade 🙂

        J'aime

      2. Oui, ils font des louveteaux, euh… des lève-tôt 😀 T’as vu l’heure !! 🙂
        Sérieusement, on peut hériter certains traits de caractère de ses parants (biologiques), mais pas le talent… enfin, je crois. Bonne journée pour toi Vincent. Point de vent annoncé pour aujourd’hui, vais bricoler à l’extérieur. 🙂

        J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s