S’abandonner

170px-Psyche_et_LAmour-2
Psyche et L’Amour (1889) by Bouguereau

Si l’on écrit c’est parce que l’on veut jouir,
Séisme d’une intensité particulière,
Magnitude dix sur l’échelle de Richter,
Si puissant qu’on aimerait toujours le sentir.

Le désirer ne veut pas dire l’obtenir,
Pouvoir imprimer sa pensée est nécéssaire,
Mais le plus difficile est de se laisser faire,
De soi il faut arriver à se départir.

A force de réfléchir on peut disparaitre,
Condition pour que l’inspiration soit le maître,
Cela demande une grande concentration.

Contre l’extérieur on mène un combat de boxe.
Je me sens de nouveau face à un paradoxe ;
On doit rentrer en soi pour vivre l’abandon.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s