Mirabelle contre les mouches

Un_chat_aimant_réconforte_son-01.jpg
Photo

Les mouches sont les bêtes noires des bovins,
( Bien que certaines d’entre elles soient bicolores…)
Dans le fumier parfois on voit leurs oeufs éclore,
Devenir larves, pupe et imago enfin.

Celles qui font du sang des génisses un festin,
Sont avec leur trompe bien loin d’être indolore,
Pour ne rien arranger il y en a pléthore ;
Elles se reproduisent plus que les lapins.

Mirabelle pour éviter qu’elles la pique,
A mis encore au point une de ses tactiques
Sachant allier plaisir et efficacité ;

A tout chat de passage elle offre le couchage,
Passant leur queue sur sa peau ils font le ménage.
Le taureau amoureux a l’air de les envier.

.

Retrouver ici les aventures de Mirabelle

Publicités

12 réflexions sur “Mirabelle contre les mouches

    1. Merci. J’ai hésité avec une de tes photos où l’on voit des chats (très drôle celle de l’équilibriste ! ) et puis celle-là était plus parlante. Tu ne manques pas de gaité, qu’elle demeure aussi. Quand j’écris même si ça peut évoquer des choses tristes, je suis bien. Je fais mienne cette citation de ce poète que j’aime beaucoup, c’est Georges PERROS ;

      « C’est gai, écrire. On peut écrire gaiement qu’on va se suicider. »

      J'aime

      1. Ha ha ! t’es plus « vicieux » que je pensait ! 😀 L’âge très avancé, doit être la seule raison pour laquelle on le ferait. Mais il y a ce fichu mal de vivre, et cela à tous les âges ; les chagrins d’amour, les maladies… J’ai connu quelques jeunes autour de nous qui ont choisis de mettre fin à leurs vie ; c’est moche pour ceux qui restent, ils culpabilisent et plus de la douleur. Sais pas quoi dire, le sujet est complexe, je ne suis pas psy mais bien sur pour abréger ses propres souffrances dues à la vieillesse ou suite à une maladie incurable…
        Quel est ton mal Vincent ? 🙂

        J'aime

      1. J’en ai plus qu’une, mais là n’est pas la question je crois sinon aucun parent ne se suiciderait. Quand les gens sont au désespoir finalement l’argument des enfants est un facteur motivant ou en tout cas n’est pas un frein pour le suicide, c’est à dire qu’ils se sentent tellement « mauvais » qu’ils ont l’impression de pourrir la vie de leurs enfants, aussi disparaître c’est les soulager. Un geste d’amour en quelque sorte.

        J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s