La révélation de Frère Clovis

Clovis Trouille - Le Palais des Merveilles - Détail-1.jpg
Clovis Trouille, Le palais des merveilles. Détail

.

La neige tombait drue cet après-midi là.
En raison de cette météo difficile,
Un homme était bloqué dans son automobile,
Laissant des bonnes soeurs dans un grand embarras.

Elles avaient une centaine d’enfants sur les bras,
Dont certains étaient de plus en plus indociles,
A force d’être obligés d’attendre immobiles,
La venue tant désirée de Saint Nicolas.

Une novice fit elle-même l’évêque,
Elle se travestit dans la bibliothéque
Se croyant à l’abri du regard des curieux.

Frère Clovis qui était alors un élève,
Soulevant un rideau la vit en tenue d’Ève
Ému par sa beauté il crut dès lors en Dieu.

.

« Ce qui m’intéresse le plus dans mon oeuvre, c’est sa valeur intrinsèque : la couleur, la matière. Ce qui n’intéressait pas Breton; il n’était pas rétinien; il ne voyait que l’histoire. Ce qui compte, c’est la composition, la matière : ce que j’étudiais au Musée de Picardie en présence de Velázquez. Je me situe de façon très indépendante. Je n’ai jamais admis le cubisme. Ça ne m’émouvait pas. J’aime peindre la beauté féminine. J’ai cherché toute ma vie ce qu’il y avait de plus beau dans la nature pour l’exprimer dans mes tableaux. Je n’ai rien trouvé de plus beau que le nu de jeune fille. Pour les hommes qui sont hommes, c’est un spectacle émouvant. Par le sexe de la femme, c’est Dieu qui se révèle. Je ne me suis pas attaché à peindre des hommes dans mes tableaux. Vous savez, l’homme, c’est pas drôle. »

Clovis Trouille

PS ; Pour donner le contexte de cette dernière affirmation, Clovis Trouille a été sept ans soldat, dont quatre pendant la « sale » guerre comme il l’appelait. Cet événement l’a durablement traumatisé.

Publicités

2 réflexions sur “La révélation de Frère Clovis

  1. Les ballons annoncent une joyeuse nouvelle….
    Bon, avec ces seins en obus, pas très crédible l’évêque mais l’histoire de Clovis est émouvante et joliment sonnettisée! (je crois que le verbe n’existe pas… 🙂

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s