Le jour du poète*

entre-peinture-et-folie_1833803_528x397

Enfant je ne me sentais pas bien dans ma peau,
Ça a peu évolué depuis cette époque,
Imaginez coincé au fond d’un puit, un phoque
Pataugeant seul dans quelques centimètres d’eau.

Pas besoin d’avoir le dos en mille morceaux
Pour se traîner sur terre à l’instar d’une loque
Au point qu’on vous diagnostique comme cinoque,
Voyez Vincent Van Gogh ou Antonin Artaud.

Étaient-ils fous ou au contraire extralucides ?
Si l’on prend en compte leurs créations splendides,
On penche naturellement pour le génie.

Si l’on s’appuie sur leur état psychologique
C’est la première hypothèse qui est logique ;
Le jour du poète est semblable à la folie.*

*Psychiatrie
Grand panorama d’amour
Que celui du psychiatre,
Où il a une envie folle
d’un jour qui
ne viendra jamais
parce que le jour du poète,
si semblable à la folie,
ne trouvera pas
sa mesure
dans l’éthique moderne.
Il plane au loin
et s’adresse au médecin,
qui parfois est son Virgile,
pour sortir de l’enfer
des sens
qu’est la vie.

Alda Mérini
https://schabrieres.wordpress.com/2013/12/02/alda-merini-psychiatrie-psichiatria/

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s