On paie les dégâts

La mode est à la déradicalisation,
Ce terme n’est pas inscrit dans le dictionnaire
Mais il est devenu tellement ordinaire,
Qu’il figurera dans sa prochaine édition.

Quand je l’entends, je pense à dératisation,
Une des raisons pour que je ne l’aime guère,
Qui plus est, je trouve que le vocabulaire
N’avait pas besoin d’une nouvelle adjonction.

Lorsqu’on ne parvient pas à changer les choses,
C’est la terminologie qu’on métamorphose,
Le mot intégration est toujours pertinent.

Vingt ans qu’une jeunesse rappe sa souffrance,
L’âge de ceux qui sont dans l’extrême violence,
Il est plus que temps de l’écouter maintenant !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s