Ecrivaillon

tumblr_lq4y6n3guv1qe0eclo1_r5_500-2

Quand on est enlisé, les pieds dans un merdier,
Rien de tel que de s’isoler dans un coin calme
Sans oublier de prendre de la bonne came,
Mais pas de celle qu’on met dans un poudrier.

Je ne dis pas ça par crainte d’un brigadier,
Qui pourrait m’en vouloir d’en faire la réclame,
C’est qu’elle a sur ses usagers l’effet d’une arme ;
Nombreux sont ceux d’entre eux qui ont été radiés.

Non, pour ne pas s’enfoncer d’avantage en terre,
Mieux vaut emmener des ouvrages littéraires,
De la musique, du papier et un crayon.

Pour l’instant, chez moi, le procédé fait ses preuves,
Aussi d’innombrables poèmes je m’abreuve
Et je me fais, comme à présent, écrivaillon.

Publicités

Une réflexion sur “Ecrivaillon

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s