marronbleu

 

marronbleu, un ou une blogger(euse) a mis un « like » à mon copier-coller de Marguerite Duras, La vie tranquille. J’ai immédiatement été voir qui était cet(te) inconnu(e) qui partageait mon goût pour cette écrivaine hors norme et j’ai découvert un(e) écrivain(e) superbe. Je ne résiste pas, avec son accord bien entendu, à vous faire partager ces deux derniers posts, un Haïku et un petit texte qui s’intégrerait très bien dans un très bon roman ;

To be

Ne déchiffrer qu’en
Soi les signes que l’on cherche
A lire ailleurs. Soit.

.

Le bannissement

L’île était minuscule, un îlot, un îlet, une motte, un monticule qui peinait à se hausser. N’importe, pourvu qu’il y ait de l’eau. Hedda se contentait d’un timbre de terre émergé. Elle faisait le tour de ses terres, un aller-retour expédié en deux pas à peine allongés. L’horizon montait des murs hauts et transparents autour de son bastion. De l’air en barreaux, et son bureau face à la mer.

.Je sais pas vous, mais quand je lis ça, ça me fait un truc comme ça dans ma tête ;

 

Vous pouvez le(la) retrouver ici ;

https://cequetesyeuxvairon.com

Publicités

2 réflexions sur “marronbleu

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s