Mirabelle et le lion

Le chauffeur du camion d’un cirque ambulant
En perd le contrôle lorsqu’il mord sur la berme*
D’une voie rapide passant près de la ferme
Où Mirabelle broute un herbage excellent.

Après un tête à queue, il finit sur le flanc.
Le choc endommage les cages qui enferment
Le roi des animaux ainsi qu’un pachyderme.
Tout deux un peu sonnés en sortent d’un pas lent.

Estimant, à raison, l’occasion optimale,
Le fauve en profite pour se faire la malle
Avant qu’un être humain ne l’attrape à nouveau.

Face à la ruminante, il croit voir une lionne
(Étant toujours groggy) et avec elle fusionne.
La vache espère avoir un petit lionceau-veau.

.

*La berme d’une route est la partie non roulable de l’accotement d’une route.

Publicités

13 réflexions sur “Mirabelle et le lion

    1. Une grande déesse. J’avais un autre scénario, le sonnet était bouclé après beaucoup de difficultés à le finir, les contraintes étant fortes. Une fois que j’y suis arrivé, je suis revenu dessus, il m’a semblé trop cru, j’avais envie d’un peu de douceur alors je me suis remis au travail et est né dans mon esprit un lionceau-veau et je ne le regrette pas, je trouve ça mignon comme tout que Mirabelle imagine pouvoir accoucher d’un tel animal. Je ne pense pas qu’il sorte un jour ailleurs que de son imagination, il y a beau avoir des choses qui dénotent par rapport à la réalité dans cette série sur Mirabelle, je crois que là ça irait trop loin. Je voulais le remettre en lien dans ce commentaire l’original du sonnet, mais je l’ai effacé complétement à force de modifications et je ne ferais pas l’effort de m’en souvenir, ça n’en vaut pas la peine. Les sculptures sur ton liens sont très belles, elles évoquent magnifiquement la maternité. Merci.

      J'aime

  1. C’est moi qui ai laissé divaguer mon imagination en lisant un texte relatant les premiers cultes de çatal Hüyük où il est question d’une déesse obèse entourée de lions et de taureaux, alors j’ai pensé à l’aventure de Mirabelle.
    Bon. je remet les pieds sur terre 🙂
    Joli BB pour Mirabelle. On a eu vu des hybrides plus étranges que ça.

    J'aime

  2. Très intéressant documentaire. Merci Vincent.
    Je me permettrais une remarque concernant ce qui est qualifié de « rapport ». Si la biche ne se défend pas, semble être, comme il est dit, consentante, c’est qu’elle ne vit pas cette situation comme une saillie. Une femelle consentante a une attitude active dans le rapport, (soulever la queue et présenter la vulve) ce qui n’est pas le cas dans cette vidéo. Elle subit la monte qui ne l’inquiète pas puisque ce sont des espèces qui se côtoient régulièrement et qui ont une familiarité qu’ils n’auraient peut-être pas dans la nature sauvage. (sont-ils nourris comme dans les zoos? probablement)
    Le macaque se sert de la biche pour assouvir ses pulsions mais l’inverse est certainement une interprétation abusive. Dès lors le terme de relation ne me semble pas approprié. Il n’y a pas de pénétration, ce qui fait que la femelle ne se sent pas vraiment agressée. Est-elle dans la période de « chaleurs »? ce n’est qu’à ce moment qu’une femelle cervidé peut se montrer consentante.
    Je vois donc plutôt dans ce documentaire, un singe qui se masturbe en utilisant une biche comme « objet » sexuel.

    J'aime

    1. Quelle expertise Luciole ! Je suis épaté. Il y a un autre article sur un autre journal qui pourrait t’intéresser ;

      http://www.20minutes.fr/sciences/1993223-20170110-video-sexe-entre-macaque-biche-animaux-tres-regardants

      et un autre ici

      http://www.20minutes.fr/people/1993235-20170110-jean-pascal-jenifer-in-love-star-ac-fake

      il semble dans ce dernier cas qu’il n’y ai même pas eu de masturbation, une véritable imposture journalistique.

      J'aime

      1. 🙂

        je vais découvrir ces « études »
        Bon, je voulais t’informer de l’histoire d’une vache qui se transforme en tout ce qu’elle regarde!
        Si, si , c’est dans les exercices de lecture pour les enfants. Je crois que je vais appeler cette vache Mirabelle si ça ne te dérange pas. 🙂

        J'aime

      1. Je trouve étonnant que des éthologues interprètent cette vidéo de manière aussi subjective.
        J’aimerais bien connaître les items retenus pour conclure d’une relation sexuelle, qui plus est, définie comme consentie. Un peu léger je trouve, mais je n’ai pas le rapport d’observation, alors…
        Regarder seulement une vidéo est insuffisant pour en tirer des conclusions 🙂

        J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s