Mirabelle et le voleur

kung-pow-03Alors que le fermier travaille dur aux champs,
Un homme cagoulé pénètre dans son antre.
Le voyant opérer, le commis se dit « Diantre,
Je m’en vais prévenir les agents sur le champ ! »

Plutôt qu’en mobylette, il y va chevauchant
Un bel étalon noir dont il s’est fait le chantre
Pour que dans le cheptel de son patron il entre,
Ainsi, presque en silence, il prend la clef des champs.

Mais s’il est plus discret, le cheval va moins vite,
Aussi le malfaiteur a fini sa visite
Quand l’ouvrier revient avec les policiers.

Du haut d’une colline, le fugitif, bravache,
Leur fait un bras d’honneur et lance « mort aux vaches ! »,
Mirabelle apeurée l’abat d’un coup de pied.

.

Dédicace à Etienne, mon petit frère, qui m’a inspiré cet épisode des aventures de Mirabelle en me faisant parvenir ce document ;

20170111_102417

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s