Le grand ménage

vangogh-sorrow
Van Gogh, Sorrow

On aspire la
poussière quand on désire
s’en débarrasser,

alors qu’on aspire à en
devenir quand on la mord.

Publicités

Une réflexion sur “Le grand ménage

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s