Il fallait perdre son nom…

4292f035ac679be11a5d038ac50e2630_thumb
Il fallait perdre son nom
pour retrouver son âme
Et jeter l’uniforme pour être un vivant.
L’homme traqué mangeait des mures
Au bord des chemins couverts.
Ayant tout perdu, il retrouvait
La possession des choses
Et la saveur de l’eau
Et la folie du sang.

André Tété, 1899 – 1999, Aumônier du maquis.

Publicités

Une réflexion sur “Il fallait perdre son nom…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s