Stampe by me (suite)

L’accidentée n’avait aucune réaction,
Bien qu’on la stimulait de l’aube au crépuscule.
Plus les mois défilaient, plus étaient minuscules
Les chances de la voir entrer en relation.

Devant la gravité de la situation,
L’équipe soignante, lors d’un conciliabule,
avait même songé à ôter la canule
qui était nécessaire à sa respiration.

On n’attendait plus rien des traitements chimiques,
L’unique espoir était qu’un choc psychologique
de grande intensité provoqua son réveil.

L’ex-amant s’envola sur le champ d’Australie
Quand il fut prévenu qu’on craignait pour sa vie,
Un baiser de ses lèvres abolit son sommeil.

Publicités

4 réflexions sur “Stampe by me (suite)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s