Stampe by me (suite et fin)

Son premier mouvement fut d’entrouvrir les yeux.
Leurs iris marron bleu cherchèrent ceux de l’homme
Qui aimait l’emmener dans les aérodromes
Pour danser en biplan sous l’auspice des cieux.

Sa présence eut sur elle un effet merveilleux,
Les docteurs l’appelaient « Le plus puissant des baumes »,
Quand il frôlait sa joue du creux de sa paume
Son visage affichait un sourire radieux.

Ses progrès furent jugés en tous points remarquables,
Mais certaines actions restèrent impraticables,
Elle pouvait alors compter sur son ami.

Se hisser dans l’avion, pour donner un exemple,
Tandis qu’il l’y portait contre son torse ample,
Elle lui murmurait « Amour, Stampe by me ».

Publicités

5 réflexions sur “Stampe by me (suite et fin)

    1. Cher Troll de la lisière d’héraldie que j’ai tant de plaisir à lire ici, je crois qu’il en va de la vie comme des histoires, si elles n’avaient pas de fin, elles seraient sans faim.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s