Un somme, nenni !

410_410_copy_410_410_1116515439pouroeuvre

On prétend souvent
que les poètes ne sont
que de doux rêveurs,

or l’angoisse empêche la
plupart d’entre eux de dormir.

Publicités

3 réflexions sur “Un somme, nenni !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s