Mirabelle anti-corrida

Sculpture de taureau en bronze Pellini nancy
 Avec l’aimable autorisation de l’auteur, Gé. Pellini

 

Le taureau est inscrit à une corrida,
Un jeu cruel admis malgré cela en France.
Mirabelle sait bien que son ami d’enfance,
Et non moins amoureux, est dans de sales draps.

Rares sont les males qui survivent au combat,
La plupart périssent non sans quelques souffrances
Au milieu d’une foule assoiffée de violence
Qui n’a pour l’animal pas l’once d’un émoi.

Le jour fatidique, seul à seul dans l’étable,
L’amante lui offre des instants délectables,
L’étalon, épuisé ne se tient plus debout.

Le fermier le jugeant tout à fait hors-service,
Renonce à le livrer aux toreros en lice.
La vache, de nouveau, a réussit son coup.

 

6 réflexions sur “Mirabelle anti-corrida

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s