La poésie pleure

 

download

Nul n’a jamais créé que pour quitter l’enfer,
A soutenu Artaud, que la poésie pleure.
En matière d’artiste, il n’était pas ces leurres
Que sont les Performer, leur succès rend amer.

Sa vie n’a pas été tout à fait des meilleures,
Un long fleuve tranquille, une paisible mer,
La tempête a soufflé d’interminables heures,
Il était prisonnier d’une cage de fer.

Elle a été souvent sous haute tension même !
La sismothérapie lui fit vivre un martyr,
Il sentait son être fort loin de lui partir.

Antonin s’échappait en faisant des poèmes,
Qui mènent ses lecteurs jusqu’à l’ébriété,
Il a rejoint Van Gogh, frère d’éternité.

Une réflexion sur “La poésie pleure

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s