10 réflexions sur “Be yourself, no matter what they say

    1. J’ai trouvé le titre dans une chanson de Sting, Englishman in NY. C’est un de mes rares rubaï qui n’ai pas été construit en reprenant les rimes d’un de ceux de Cochonfucius. Je l’aime bien aussi. Ça me rassure de n’être pas dépendant des siens. Je garde une petite appréhension que l’écriture foute le camp. On n’écrit pas parce que l’on a quelque chose à dire mais parce que l’on a rien à dire. Écrire viens boucher le trou, le manque à dire.

      Aimé par 3 personnes

      1. Franchement Vincent, je trouve que ce rubaï se démarque complétement des autres et qu’il te correspond identitairement dans sa construction, il vraiment formidable bâti, je trouve ; il a un quelque chose …. non j’aime vraiment beaucoup l’ensemble. Je te découvre dans celui-ci.
        C’est comme dans un autre registre pour « Minuit, fleur de mes nuits » (excuses pour l’inexactitude du titre de mémoire) qui était ressorti complètement différemment de d’autres texte court.
        Et bien sûr j’aimais bien tes histoires des aventures avec la vache (je ne les ai pas toutes lu encore).

        Pour ta crainte que l’écriture foute le camp, si tu en faisais moins (dont évidemment en te calant sur Cochon), moi je te dirais, fais ce qui te corresponds, même si c’est moins. Et au milieu/entre .. et bien mets y de l’artistique autre … je cru comprendre que tu aimais bien les mots-dessins, et bien peut-être est-ce par là que tu dois te diriger en parallèle, ou une autre variante dans l’artistique dessin ou autres ….
        Mais surtout reste toi, ou redécouvre toi …

        Ca me ferais chier que tu te perde en route …

        Sincèrement

        Johannelisa

        Aimé par 2 personnes

  1. C’est déjà arrivé que des lecteurs me perdent, certains n’ont pas aimé quand je me suis mis à écrire des rimes, une lectrice me l’a même reproché. D’autres, à l’inverse, préfèrent la poésie classique. Je suis incapable d’écrire pour satisfaire les désirs d’autrui. Je me réjouis quand j’ai écris un épisode de Mirabelle, par exemple, à l’idée que les amateurs de Mirabelle risquent d’être contents, mais je ne le fais pas pour eux. C’est sauve qui peut, l’écriture.

    Aimé par 1 personne

    1. Ho mais je ne parlais pas de perdre des lecteurs ….
      Je parlais de structuration quelque soit le type d’écrits ; que cela te correspondent pleinement …
      Toi qui aimes tant ou aspire tant à cette liberté …
      D’où qu’elle vienne …
      La liberté n’est pas faite de néant …

      Aimé par 2 personnes

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s