Année 2020

Source

Année 2020, c’est l’heure des adieux,
Nombreux sont les humains qui te trouvent maudite :
Décès, isolement, libertés interdites,
Rares sont les moments où ils étaient joyeux.

La nature, par contre, a pour toi de doux yeux
(À l’instar des dieux grecs à la vue d’Aphrodite),
Elle s’est, plusieurs mois, de façon inédite,
Grâce au confinement, portée amplement mieux. :

Par exemple on a vu des animaux sauvages
Dans le centre des villes ou sur de beaux rivages,
Musarder en famille et cela en plein jour !

Moi, en plus du COVID, j’ai enterré mon père,
Mais quelques temps plus tard est né Apollinaire,
Mon premier petit-fils, éternel est l’amour.