6 réflexions sur “Beau cou

  1. Il était cet ami je le voyais ainsi
    Près de moi chaque jour à me tenir la main.
    À me rendre la vie plus facile et jolie
    Et effacer les larmes de ce triste destin.
    Il était le premier à me botter les fesses
    À me dire  que le temps ne se passe à pleurer
    Qu’il fallait que  j’avance guérisse et m empresse
    De vivre chaque jour qui nous était donné .
    Il était cet ami je le voyais ainsi
    Empathique et aimable à me tenir la main
    Bienveillant et joli
    Cœur serpent,  sous son masque : un venin .
    Il fut le premier à me dicter la messe
    À me dire qu’il était vraiment temps  d’oublier
    Ce mari tant aimé que je pleurais sans cesse
    Qui devait dans sa tombe sûrement se retourner.
    Il était cet ami je le croyais aussi
    Jusqu’au jour où il mit sa pomme sur mon chemin…
    Pensant qu’il  l’avait perdu je la lui tendis
    Et c’est là que j’ai vu combien il avait faim .
    Il a mangé ma main mon bras d’une ivresse
    Telle que mon pouls dans mon cou éclaté
    S’arrêta de battre , de longues heures je confesse
    Les plus belles de ma vie de veuve éplorée.

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s