Mirabelle sabote

FullSizeRender
Dessin Padmé

Mirabelle compris, en voyant le camion
dans lequel ses ainées sont montées l’air livide
revenir du marché désespérément vide,
que de finir en steak était sa vocation.

Pour la jeune vache c’est une déception,
elle ne pensait pas le fermier si cupide ;
faisant déjà son beurre avec leur blanc liquide,
elle espérait de lui un peu de compassion.

Un soir que le vacher garait sa bétaillère
sur le nouveau parking qui jouxte sa barrière,
la rebelle eut l’idée de faire un traquenard ;

 la nuit elle poussa du fil de fer qui pique,
(surplus de barbelé) devant les pneumatiques,
le fermier les creva en gagnant l’abattoir.

 

Mirabelle donne l’alerte

les_internautes_se_mobilisent_pour_sauver_une_vache_de_labattoir

Sur les quatre chemins et en toutes saisons,
L’agriculteur profite enfin de sa retraite,
Il l’a bien mérité, n’a raté qu’une traite,
Douloureux souvenir, en voici la raison ;

Un bel après-midi, rentrant à la maison,
Car il était au champ à court de cigarettes,
Il surprit sa compagne en pleine galipette*.
Pour oublier il bu bien plus que de raison.

Les vaches ce soir-là, ruminaient dans la grange
Depuis un bon moment, attendant leur vidange,
Quand Mirabelle inquiète inspecta les abords.

Il était inconscient couché dans les ordures.
Elle lapa en vain plusieurs fois sa figure,
Puis prévint les voisins en beuglant à la mort.

*Voir Mirabelle et l’inséminateur ;

https://misquette.wordpress.com/2016/12/27/mirabelle-et-linseminateur/

Mirabelle et le voleur

kung-pow-03Alors que le fermier travaille dur aux champs,
Un homme cagoulé pénètre dans son antre.
Le voyant opérer, le commis se dit « Diantre,
Je m’en vais prévenir les agents sur le champ ! »

Plutôt qu’en mobylette, il y va chevauchant
Un bel étalon noir dont il s’est fait le chantre
Pour que dans le cheptel de son patron il entre,
Ainsi, presque en silence, il prend la clef des champs.

Mais s’il est plus discret, le cheval va moins vite,
Aussi le malfaiteur a fini sa visite
Quand l’ouvrier revient avec les policiers.

Du haut d’une colline, le fugitif, bravache,
Leur fait un bras d’honneur et lance « mort aux vaches ! »,
Mirabelle apeurée l’abat d’un coup de pied.

.

Dédicace à Etienne, mon petit frère, qui m’a inspiré cet épisode des aventures de Mirabelle en me faisant parvenir ce document ;

20170111_102417

Mirabelle et le Stampe

stampe

Un vieux Stampe survole un espace boisé,
À court de carburant, son moteur tombe en panne.
Grâce à sa voilure, heureusement il plane
Jusqu’à une prairie où il peut se poser.

Le pilote atterrit, un brin décomposé
Car il s’est comporté à l’instar d’un profane ;
Au lieu d’aller chercher un ou deux jerricanes
Pour ajuster son plein, il a bu du rosé.

Le fier aviateur craint que cela se sache,
Il aimerait quitter le vert plancher des vaches
Pour rallier sa base sans faire appel aux siens.

L’homme va à la ferme avec un bidon vide,
Mirabelle espère qu’il veut de son liquide
Mais est désappointée de ne servir à rien.

Mirabelle et le lion

Le chauffeur du camion d’un cirque ambulant
En perd le contrôle lorsqu’il mord sur la berme*
D’une voie rapide passant près de la ferme
Où Mirabelle broute un herbage excellent.

Après un tête à queue, il finit sur le flanc.
Le choc endommage les cages qui enferment
Le roi des animaux ainsi qu’un pachyderme.
Les deux bêtes sonnées, en sortent d’un pas lent.

Estimant, à raison, l’occasion optimale,
Le fauve en profite pour se faire la malle
Avant qu’un être humain ne l’attrape à nouveau.

Face à la ruminante, il croit voir une lionne
(Étant toujours groggy) avec elle il fusionne.
La vache espère avoir un petit lionceau-veau.

.

*La berme d’une route est la partie non roulable de l’accotement d’une route.

Mirabelle chevronée

_0000vache.jpg
Yannis Barré – Plume, crayons de couleurs, acrylique – 2008

Mirabelle voudrait qu’on lui marque la chair
Plutôt qu’on lui attache une plaque à l’oreille
D’une couleur semblable à celle des abeilles
Et qui au demeurant est souvent de travers.

Elle envie un cheval à l’allure d’enfer,
En raison du chevron d’une rougeur vermeille
Qu’on lui a appliqué pas plus tard que la veille
Sur son arrière train, à l’instar de ses pairs ;

« Si on ornait ainsi le derme de mes fesses,
Du vigoureux taureau je serais la déesse ;
Il viendrait sur mon dos et me ferait un veau »

La vache a vu le sceau sur une automobile,
Elle s’assoit dessus et demeure immobile,
S’incrustant le logo commun aux 2 CheVaux.

 

La muse Mirabelle

pink-floyd-9-grand-soleil-moum280062

Loin du bruit de la ville, un hôtel-restaurant
Dont la réputation dépasse nos frontières,
Reçoit pour le dîner ou pour la nuit entière
Stars internationales et experts en warrant*.

Sur la route d’accès, à court de carburant,
Des musiciens venus pour y faire litière
Attendent impatiemment près de vaches laitières,
Le dépanneur voué au secteur afférent.

Trois des quatre rockeurs tirent sur un cigare
Pendant que leur ami gratte sur sa guitare
Assis sur une borne au pied de l’autobus.

Mirabelle inspirant de douces mélodies
Au fin compositeur, il l’a photographie
Pour la couverture de leur prochain opus.

*Produit financier

69606021

Dédicace à Yann

Mirabelle réveillonne

vache2-2
Crédit dessin

Adossée dans l’étable à un autre bovin,
Mirabelle ronfle dans les bras de Morphée.
Elle est exténuée par sa journée passée
À arpenter le pré et cela presqu’en vain ;

La température peut descendre à moins vingt,
L’hiver étant glacial en cette fin d’année.
La verdure est très rare ou alors congelée,
Et elle n’a brouté qu’une part d’alevin.

Le fermier l’avait trait à à peine cinq heures,
Impatient qu’il était de rallier sa demeure,
Pour passer entre amis la nuit du nouvel an.

L’homme est parti vite, renversant sa bouteille.
Elle en lape l’alcool dès qu’elle se réveille,
Puis tout en titubant, elle beugle en verlan.

Mirabelle se lâche

770546814.jpg

Depuis que le fermière a rejoint son amant,
Le fermier se sent seul et doit faire la traite,
s’occuper des papiers… Jamais il ne s’arrête.
« Il va bientôt craquer » s’inquiète sa maman.

L’homme doit réagir sans atermoiements,
Trouver une fille travailleuse et discrète
Qui cherche autre chose qu’une simple amourette
Ou de bénéficier des fruits d’un testament.

Son lourd emploi du temps rend la mission ardue
Aussi fait-il appelle à l’émission prévue
Pour sa situation ; « l’amour est dans le pré »

À une galante, l’éleveur s’intéresse,
Mais Mirabelle aigrie de changer de maîtresse
L’écœure de rester, flatulant sous son nez.

Mirabelle et l’inséminateur

escabeau3biss

Quel ne fut pas l’effroi du brave agriculteur,
Quand il surpris sa femme allongée dans la paille,
A moitié dévêtue, les cheveux en pagaille,
Jouissant dans les bras de l’inséminateur !

Il ne dit pas un mot, attrapa le fauteur
Alors qu’il ajustait sa ceinture à sa taille.
S’engagea aussitôt entre eux une bataille
Dont l’homme cocufié sorti triomphateur.

L’autre rentra chez lui, la queue entre les jambes,
il marchait lentement, n’étant plus très ingambe,
Et ne redoutant pas de nouveaux châtiments.

Mais dans sa déroute il croisa Mirabelle
Qui à son tour lui mit un grand coup de semelle,
La vache s’estimant trompée par son amant.