Mirabelle dans la tempête

amphion-par-vigee-le-brun
Amphion par Vigée-Lebrun

En soirée le fermier veut mener son bétail
À l’abri du hangar pour cause de tempête.
Il confie la mission à l’un de ses arpètes
Car il refait le monde autour d’un bon cocktail.

Le jeune novice n’aime pas son travail,
Il rêve de prendre la poudre d’escampette
Pour, dans un orchestre, jouer de la trompette
Mais ses parents s’accrochent encore au gouvernail.

Plutôt que de tenir le troupeau sous sa botte,
Le nez dans les nuages, il siffle quelques notes,
Mirabelle en profite en changeant vite d’air.

Quand il la trouve enfin, allongée dans l’herbage,
À écouter le vent souffler dans les feuillages,
L’Amphion s’y adosse pour jouir du concert.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s