Dix-neuf

Aujourd’hui pas de plage mais ballade à Carnac. Visite des sites archéologiques et au détour d’un Tumulus la découverte d’un site dédié à Guillevic.

« La feuille,
Amie du silence.

Laisse le vent
parler pour elle.

Guillevic

y est gravé dans la pierre. On venait de voir d’autres inscriptions sur des pierres taillées elles aussi, mais il y a plus 5000 ans. Je me demande si les hommes n’ont pas voulu dire ainsi la même chose. Il me semble que l’homme est créé et crée pour atteindre l’éternité.

« Vivre tout événement quotidien dans les coordonnées de l’éternité, c’est pour moi la poésie »
Guillevic, « Vivre en Poésie» (extrait), 1980

« Le poète c’est celui qui rêve le plus possible et qui s’attache à une sorte de réalité entre l’imaginaire et le quotidien. C’est celui qui va du quotidien à l’éternel. »
Jean-Claude Pirotte

Publicités

2 réflexions sur “Dix-neuf

  1. Bonsoir Vincent,
    Je te remercie d’avoir eu cette idée géniale d’ouvrir un blog 😉
    Je pourrais évidemment mettre un commentaire relatif aux articles que tu as écrits jusqu’à présent, mais est-ce que la poésie se commente toujours? Perso, cela dépend de de mes humeurs et lorsqu’elle est si belle, il reste parfois simplement l’émotion en face d’elle.
    Alors je crois que pour cette fois-ci je préfère te poser une simple question: d’où te vient toute cette magnifique culture poétique? Cette façon qui t’est si propre, de raconter comme des histoires en faisant dialoguer les poètes entre eux?
    Bonne soirée 🙂

    Elle est retrouvée.
    Quoi ? – L’Eternité.
    C’est la mer allée
    Avec le soleil.
    (Rimbaud)

    Aimé par 1 personne

    1. Ton message me fait très plaisir. Si j’ai fait ce blog c’est pour me faire plaisir, parce qu’écrire me procure beaucoup de bien mais aussi parce que des critiques de lecteurs, en particulier de mes commentaires sur beauty will save the world, dont les tiennes, m’ont laissé penser que d’autres pourraient y trouver satisfaction. Le plaisir des autres à me lire, c’est un peu comme une cerise sur le gâteau de mon écriture. Pour ce qui est de ma culture poétique ou de ma manière d’écrire, je crois qu’une partie de la réponse se trouve dans les articles et commentaires que j’ai publié, en particulier dans l’article 21. À te lire aussi, je crois que nous avons en commun une sensibilité particulière pour l’écriture. L’article 21, je l’espère, te parlera, toi qui semble aussi naviguer allègrement sur les mêmes eaux limpides que sont la philosophie et la poésie. Je souhaite que ce blog soit un lieu de partage, pour cette raison aussi, je te remercie de ton intervention.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s