307. Agrippine au pinacle

image

Aggripine est une personne singulière
Comme l’est, par ailleurs, le prénom qu’elle porte
Peut-être y a-t’il un rapport… Mais peu importe
Je suis sûr que ça va jaser dans les chaumières…

Tant pis; elle va la nuit dans les cimetières
Le pire, c’est que c’est nue qu’elle s’y transporte!
Le souhait de Maître Brassens en quelque sorte*
C’est ainsi, pretend-elle, qu’elle est en prière

Lisez le livre Saint avant d’en faire un drame
Son habit est celui de la première femme
Pour ce qui est du moment ainsi que du lieu ;

Et la nuit, jusqu’au ciel, élève son église**
Et la mort, la présence du sacré, aiguise
Chacun sa facon de prier, mais pour tous, Dieu

  • * Supplique pour être enterré à  la plage de Sète
  • * *Glas, de Léon Beudel
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s